Accueil > République, Société > Indignation

Indignation

La manifestation de policiers en uniforme, avec leurs voitures de service et en utilisant leurs gyrophares, devant le Tribunal de grande instance de Bobigny en suite de la condamnation d’un certain nombre de leurs collègues à des peines d’emprisonnement ferme pour faux et usage de faux, ainsi que violence, est particulièrement choquante et grave pour l’état de notre République. Lire la suite…

Manifestation policière devant le tribunal de Bobigny. (Photo AFP)

Alors même que certains d’entre eux ont reconnu les faits, soit accusation à tord d’homicide volontaire à leur encontre.

Que des syndicats de police aient accepté d’organiser la manifestation et de la justifier est encore plus inquiétant.

Qu’un ministre de l’intérieur continue à considérer que la décision du Tribunal de grande instance de Bobigny est disproportionnée, est lamentable.

Que des politiques, des policiers, des syndicats de police, expliquent que la réaction des policiers est due aux conditions difficiles dans lesquelles ils exercent leur métier en Seine-Saint-Denis, ainsi que par leur relation particulière avec les magistrats du Tribunal de grande instance de Bobigny, est purement et simplement totalement irrecevable.

En quoi la décision du Tribunal de grande instance de Bobigny condamnant à des peines d’emprisonnement ferme, dont il a été fait appel tant par le Parquet que par les prévenus, pour des faits d’usage de faux et faux en écriture publique ainsi que violences commises en réunion, peut-il justifier, au regard des conditions de travail des policiers dans le département de la Seine-Saint-Denis, de telles réactions et de telles manifestations ?!!

C’est bien la preuve de la confusion des valeurs et des principes qui est en train de s’emparer d’un certain nombre de bons esprits.

Félicitons-nous de la réaction positive du garde des sceaux et du Premier ministre !

L’engagement du franc-maçon dans la société l’est autour d’un certain nombre de valeurs et de principes qui fondent la République.

Un certain nombre de francs-maçons, dans le milieu policier, auraient justifié cette action : si c’est le cas, ils n’ont pas très bien compris le sens de leur initiation et de leur engagement !

Publicités
  1. 16 décembre 2010 à 17:57

    Nous pouvons retrouver une République sereine et fière de ses valeurs à la seule condition d’un vivre ensemble mettant en avant un respect mutuel et dans une juste application de la loi de 1905.
    La Franc-maçonnerie a son rôle à jouer dans ce nouveau défi, face aux ambitions nouvelles des extrémistes de toutes sortes.
    yonnel ghernaouti

  2. 16 décembre 2010 à 18:19

    Si de tels agissements ministériels ont lieu de nos jours, c’est que certains de nos ministres se savent couvert directement par le président de la république (et je me refuse désormais d’y mettre des majuscules…)
    Les policiers eux même n’agissent pas autrement mais leurs soutiens sont plus faibles, heureusement.
    Louis la matraque en mousse

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :