Archive

Posts Tagged ‘Grand Orient de France’

110e ANNIVERSAIRE DE LA LOI DU 9 DÉCEMBRE 1905

textes-legislatifs-iii-la-separation-des-eglises-et-de-l-etat-loi-du-9-decmebre-1905-e-dispositions-legislatives-qui-y-sont-versees-2e-edition-de-collectif-925600336_MLLe 9 décembre prochain, nous célébrerons le 110e anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des églises et de l’État.

Puissions-nous, comme pour le centenaire en décembre 2005, nous rassembler tous pour clamer à nouveau le principe de laïcité dans la République française.

Nous rappelons à cet égard que le 9 décembre 2005, les obédiences maçonniques, à l’époque nous présidions le Grand Orient de France, remettaient au président de l’assemblée nationale, M. Jean-Louis Debré, les cahiers de laïcité reprenant les demandes du monde laïque, aujourd’hui toujours actuelles, telles que la fin du concordat, la création d’une journée officielle de la laïcité en France, l’enseignement de la laïcité à l’école, la constitutionnalisation de la loi de 1905…

L’après-midi même, une grande manifestation était organisée de la Bastille à Richelieu Drouot, réunissant les obédiences maçonniques adogmatiques et libérales, le Grand Orient de France en particulier, la Libre Pensée, la Ligue de l’Enseignement, la Ligue des Droits de l’homme, l’UFAL…

Tous les laïques, dans la dignité et très nombreux, rappelèrent ainsi que la laïcité est un bien précieux pour l’ensemble de la nation alors même qu’elle était à l’époque menacée notamment par le célèbre rapport Machelon…

À l’issue de cette manifestation plusieurs prises de paroles fortes eurent lieu, Marc Blondel pour la Libre Pensée, Jean-Michel Ducompte pour la Ligue de l’Enseignement, moi-même à l’époque pour le Grand Orient de France et, si des sensibilités différentes ont pu s’exprimer, le même « amour » de la laïcité était parfaitement entendu.

La presse écrite et audiovisuelle s’en faisait un large écho.

La veille, au siège du Grand Orient de France, en présence des associations laïques et obédiences européennes, Anne Hidalgo elle-même rappelait son attachement au principe de laïcité. Ce fut une belle journée…

Certes, le 110e anniversaire n’a pas la même force symbolique que le 100e, mais en cette époque troublée par des revendications identitaires et communautaristes de plus en plus prégnantes, après la tragédie du 7 janvier et les leçons qui n’ont pas été tirées du mouvement du 11 janvier 2015, alors même que le monde politique donne le triste spectacle de la surenchère et de la démagogie et que l’extrême droite confond laïcité et chasse aux musulmans, il nous paraît impératif de nous réunir à nouveau sous le mot d’ordre qui fut le nôtre en 2005 : « Vivre ensemble dans la République, malgré nos différences ».

L’OBSERVATOIRE INTERNATIONAL DE LA LAÏCITÉ CONTRE LES DÉRIVES COMMUNAUTAIRES.

Son Président,

Jean-Michel Quillardet

Communiqué – Politique nationale / Union européenne / Agenda / Cours sur la laïcité

1 – Politique nationale : 

L’Observatoire international de la laïcité contre les dérives communautaires se félicite des déclarations de Monsieur François Hollande souhaitant, en cas d’élection à la présidence de la République, faire inscrire dans la Constitution la règle de la séparation des églises et de l’État. La Constitution de la République française affirme clairement que la République est laïque et introduire dans la Constitution l’article 1 et l’article 2, par exemple de la loi du 9 décembre 1905, serait une avancée extrêmement importante, au moment où en Europe et dans le monde ce principe semble singulièrement écorné.

2 – Union européenne : 

L’O.I.L.C.D.C. représenté par son président Jean-Michel Quillardet et son vice-président Fabien Taïeb, rencontreront le 30 novembre 2011 le président de la Commission européenne, Monsieur Barroso, le président du Conseil européen, Monsieur Von Rompuy, le président du Parlement européen, Monsieur Jerzy Buzek, afin d’envisager ensemble la promotion des droits et libertés démocratiques en Europe.

Cette rencontre se situe dans le cadre de l’article 17, alinéa 2, du traité de Lisbonne qui prévoit que les représentants des institutions européennes engagent un dialogue constant avec les organisations non-confessionnelles. Au moment où l’Europe se trouve aux prises de difficultés économiques et financières sans précédent et où les marchés semblent dicter leur loi aux politiques, l’Observatoire international de la laïcité entend souligner l’importance de ces rencontres, les institutions européennes ne privilégiant plus un rapport unique avec les organisations religieuses, mais également avec les organisations non religieuses et laïques.

C’est là une avancée incontestable et il convient que l’ensemble des organisations laïques et non-confessionnelles européennes prennent leur place dans ce dialogue. L’Observatoire international de la laïcité appelle, d’ailleurs, les pouvoirs publics français à organiser périodiquement de tels dialogues, alors même que seuls aujourd’hui les représentants des trois grandes religions monothéistes bénéficient d’une constante attention.

3 – Agenda : 

L’O.I.L.C.D.C. sera très mobilisé pour célébrer l’anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des églises et de l’État. Jean-Michel Quillardet, son Président, participera à diverses conférences et débats :

  • à l’université d’Évry le 5 décembre ;
  • au Grand Orient de France de Lille le 6 décembre ;
  • à la Licra de Bordeaux le 8 décembre ;
  • à une manifestation publique avec l’ensemble des associations laïques le 10 décembre à Bordeaux et fera le soir-même une conférence sur la laïcité.
Le vice-président de l’Observatoire, Antoine Sfeir, quant à lui participera à un grand colloque organisé par la fédération française du Droit humain. Denise Teissier-Flesch, secrétaire générale, représentera l’O.I.L.C.D.C. au rendez-vous de la laïcité le 9 décembre prochain au Sénat ainsi qu’au banquet républicain.

 

4 – Cours de laïcité : 

 

L’O.I.L.C.D.C. se réjouit de la création par l’Université d’Évry Val d’Essonne d’un enseignement dit d’ouverture sur la laïcité, ouvert aux étudiants de l’université. Ce cours a été adopté à l’unanimité par le conseil de la vie universitaire du 15 novembre 2011 à l’initiative de Bernard Ferrand, chargé de mission laïcité à l’université. Jean-Michel Quillardet, président de l’O.I.L.C.D.C., animera cet enseignement.
Fait à Paris, le 30 novembre 2011

États généraux de la laïcité – 2ème colloque : jeudi 26 mai 2011

Vers un dialogue républicain ouvert ; le vrai débat : une réflexion sur les religions et la laïcité est nécessaire, salutaire et réclamée par nos concitoyens, croyants et non-croyants. Mais, pour être sereine, elle doit être menée en dehors de toute contingence ou récupération politique ; pour être fructueuse et complète, elle doit quitter le cénacle du débat entre religions et s’ouvrir aux non-croyants ; pour engendrer un vrai débat, elle doit se tenir en une assemblée où s’exprime la société civile.

Jeudi 26 mai 2011, de 14h à 19h, aura lieu le deuxième colloque des états généraux de la laïcité au Conseil Économique, Social et Environnemental. Le thème abordé portera sur la laïcité confrontée au nouveau paysage religieux, spirituel et philosophique français.

La présentation du colloque est disponible en cliquant sur ce lien :

Présentation états généraux OILCDC 2011 « La laïcité confrontée au nouveau paysage religieux, spirituel et philosophique français »

Sous la direction de Jean-Paul DELEVOYE, président du Conseil économique, social et environnemental et de Jean-Michel QUILLARDET, président de l’Observatoire international de la laïcité contre les dérives communautaires. Et animée par Richard Michel, journaliste, ancien président de LCP-Assemblée nationale.

Participent à cette table ronde : Cardinal Philippe BARBARIN, Archevêque de Lyon – Jean-Daniel ROQUE, président de la Commission Droit et Liberté religieuse – Grand Rabbin Alain GODMANN – Dalil BOUBAKEUR, recteur de la Grande Mosquée de Paris – Marc BLONDEL, président de la Fédération de la Libre pensée – Guy ARCIZET, Grand maître du Grand Orient de France.

Ainsi que quatre Grands témoins qui réagiront : Jacqueline COSTA-LASCOUX, juriste – Jean-Louis BISCHOFF, philosophe des religions – Régine AZRIA, sociologue.

Les places étant limitées, nous vous serons reconnaissants de confirmer votre présence : observatoirelaicite@gmail.com

À bientôt!

Sur l’Église, les défenseurs des Droits de l’Homme et l’État.

COMMUNIQUÉ

de l’Observatoire international de la laïcité

contre les dérives communautaires


L’Observatoire international de la laïcité contre les dérives communautaires :

–         rappelle que la laïcité n’est aucunement une atteinte à la liberté d’expression et que dans ces conditions, les positions prises ces jours derniers quant à la politique sécuritaire du gouvernement, par l’Eglise catholique sont tout à fait légitimes ;

–         par contre dénonce, au moment où le ministre de l’Intérieur reçoit le Président de la Conférence épiscopale en suite de ses déclarations, à nouveau le caractère privilégié que le gouvernement accorde aux relations avec les autorités religieuses ;

–         s’étonne en effet que le ministre de l’Intérieur n’ait pas aussi reçu, ensuite de leur indignation, le Président de la Ligue des Droits de l’Homme, les représentants de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme, le Grand Orient de France, etc. ;

–         marquant ainsi l’indifférence dont sont l’objet tous ceux qui militent pour les libertés individuelles, collectives et les Droits de l’Homme en ne se fondant pas sur une conception métaphysique de la société ;

–         s’indigne que non seulement le Président de la conférence épiscopale soit reçu par le ministre de l’intérieur mais qu’il le sera également dans les prochains jours par le Président de la République ;

–         affirme que la laïcité c’est la reconnaissance par l’État de toutes les sensibilités qu’elles soient spirituelles ou non et qu’en l’espèce seule a été à nouveau préférée la sensibilité religieuse.

En cela, l’attitude des pouvoirs publics constitue une atteinte aux principes de laïcité républicaine.

Jean Michel QUILLARDET,

Président de l’Observatoire international de la laïcité contre les dérives communautaires.

Les revendications identitaires sont inquiétantes

Jean-Michel Quillardet

Dans une interview parue ce week-end dans Le Monde, Jean-Michel Quillardet, grand maître du Grand Orient de France de 2005 à 2008, actuellement président de l’Observatoire international de la laïcité, explique l’importance d’une telle institution face à des revendications identitaires inquiétantes. Cette structure a été créée en septembre 2008 pour « défendre et enseigner la laïcité et les principes républicains ». Selon ses promoteurs, l’Observatoire a aussi vocation « à fédérer l’ensemble des énergies laïques ».

Lire la suite…

FRANC MACONNERIE, MIXITÉ : QUELQUES EXPLICATIONS – Suite à la décision de la CSJM du 8 avril 2010

Suite à la décision de la Chambre suprême de justice maçonnique du 8 avril 2010 sur la liberté laissée aux loges du Grand Orient de France d’initier des femmes, Jean-Michel Quillardet s’exprime dans un communiqué intitulé Franc-maçonnerie, Mixité : Quelques explications.

Lire la suite…