Archive

Posts Tagged ‘Jean-François Copé’

La religion à la rescousse de la laïcité

Suite à la déclaration de la Conférence des responsables de culte en France, la journaliste Hélène Rouquette-Valeins publie aujourd’hui dans le quotidien régional Sud Ouest, un article intitulé « La religion à la rescousse de la laïcité ». Les religieux rejettent le débat. Le président de l’Observatoire de la laïcité s’interroge sur la place des religions dans la sphère publique en France.

En janvier 2008, pour les vœux aux autorités religieuses, Mgr Vingt-Trois, le pasteur Baty et le métropolite Emmanuel rendaient visite à Nicolas Sarkozy. Aujourd'hui, les mêmes signent un appel en compagnie du grand rabbin Bernheim, de M. Moussaoui et du révérend Wang-Genh. AFP

Ils sont six mais ont signé comme un seul homme (voir la liste des signataires à la fin de la déclaration de la Conférence des responsables de culte en France). La Conférence des responsables de culte en France – qui regroupe les six instances responsables du bouddhisme, des églises chrétiennes (catholique, orthodoxe, protestante), de l’islam et du judaïsme – refuse de participer au débat sur la laïcité maintenu le 5 avril prochain par Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP.

Ses membres l’ont fait savoir dans une tribune intitulée « Débat sur la laïcité : sérénité et vigilance », dans laquelle ils appellent à « ne pas dilapider ce précieux acquis » qu’est selon eux la laïcité à la française. Tout en haussant courtoisement le ton, les religieux montrent qu’ils ne sont pas dupes. Le débat soutenu par Nicolas Sarkozy, mais dont Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale, estime qu’il « n’est pas le premier sujet qui préoccupe les Français » cache, selon Jean-Michel Quillardet, président de l’Observatoire de la laïcité et ancien grand maître du Grand Orient de France, « une volonté un peu sourde du chef de l’État de modifier sans le dire la loi de 1905 ».

Il souligne l’aspect positif de la tribune libre écrite par les religieux. Elle montre selon lui qu’ils ne veulent pas être instrumentalisés et se méfient de ce débat, qui cache en fait un débat sur l’islam lancé dans la course à l’échalote que l’UMP a engagée avec le FN. « Néanmoins, souligne-t-il, à la lecture de ce texte quelque chose me paraît inquiétant. » (…)

Lire la suite…

Polémique politique sur la signature d’un appel demandant à l’UMP de « renoncer » au débat sur la laïcité

Jean-Michel Quillardet a signé un appel publié dans le Nouvel Observateur s’opposant au débat sur l’islam et la laïcité organisé par l’UMP. Il constate, ce qu’il ignorait, la signature de Monsieur Tarik Ramadan ! Tout en confirmant son accord sur le texte, il regrette de voir sa signature accolée à celle d’un personnage dont il ne partage aucune valeur.

Le 24 mars, dans le Talk Orange-Le Figaro, Jean-François Copé a dénoncé la signature de Martine Aubry et Laurent Fabius d’une pétition réclamant l’annulation du débat sur la laïcité … également signée par l’islamologue suisse Tariq Ramadan. « C’est une faute extrêmement grave, une insulte à la dignité des femmes à travers le monde« , écrivent encore quatre dirigeantes de l’UMP ; la ministre de l’Apprentissage Nadine Morano et les députées Valérie Rosso Debord, Michèle Tabarot et Catherine Vautrin.

Face à ces accusations, le Nouvel Observateur a publié sur son site une mise au point sur la pétition Lire la suite…

Une loi politique et ses remous juridiques autour de la burqa

Dans un article du quotidien régional Sud Ouest publié le 20 mai dernier, la journaliste Hélène Rouquette-Valeins revient en détail sur les principales questions que soulève le projet de loi sur le voile intégral. De quoi s’agit-il? Pourquoi légiférer? Qu’est-ce que cette loi pourrait déclencher sur le plan juridique? Que cache le voile intégral sur le plan politique?

Lire la suite…